3 août 2017

La Passe-Miroir 3 : La mémoire de Babel ~ Christelle Dabos

Titre : La Passe-Miroir 3 : La mémoire de Babel
Auteur : Christelle Dabos
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 483
Prix : 18€







Résumé :
"Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?"

Avis :
Après deux tomes extraordinaires, celui-ci m'a un peu moins plu. La barre était évidemment très haute et selon moi ce troisième tome était moins dynamique et moins riche en actions et rebondissements que ses prédécesseurs. J'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs qui ralentissaient l'intrigue et la quête d'Ophélie. Je n'avais pas toujours envie de me replonger dans le roman alors que cela ne m'était jamais arrivée avec cette saga.
Je pense que l'atmosphère de ce tome a participé à cette lenteur, puisque nous ne sommes plus dans l'univers glacial que j'adorais. A Babel, l'érudition est présente partout et guide tous les habitants. Cela leur donne un côté inaténiable et ne donne pas envie de les connaître d'avantage ou de s'intéresser à l'histoire de leur patrie. Cette animosité est encore plus grande envers les apprentis que côtoient Ophélie, qui ne sont nullement attachants. Seul Octavio paraissait digne d'intérêt, même si nous ne connaissons pas grand chose de lui au final.
J'ai néanmoins adoré suivre l'évolution de la relation entre Ophélie et Thorn qui devient de plus en plus touchante. Même si Thorn n'est pas beaucoup présent dans ce tome, sa présence nous est autant réconfortante qu'elle peut l'être à Ophélie. La jeune fille quant à elle reste une héroïne extrêmement plaisante à suivre. Loin des clichés des héros de roman, elle n'est pas sûre d'elle et garde un regard très bienveillant sur le monde qui l'entoure.
J'ai donc assez hâte de lire le quatrième tome qui, j'espère, sera un peu plus riche en actions.

Citation :
"La vérité, la seule vérité, c'est qu'elle avait été lâche. Cette prise de conscience la traversa comme une brèche. Il lui sembla que c'était la surface entière de son être qui se craquelait de toutes parts, telle une coquille d'œuf. Cela lui fit mal, mais Ophélie savait que c'était une douleur nécessaire. La souffrance explosa quand son ancienne identité vola en éclats. Elle se sentit mourir. Elle allait enfin pouvoir vivre."

Lien :
Voir l'article sur "La Passe-Miroir 4" à paraître prochainement.

Note :
8/10