26 septembre 2015

Cruelles ~ Cat Clarke

Titre : Cruelles
Auteur : Cat Clarke
Edition : Robert Laffont
Genre : Drame
Nombre de pages : 417
Prix : 17.90€






Résumé : 
"Lors d'un séjour avec sa classe en Ecosse, Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'asociale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête d'oublier. Va alors se mettre en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à jamais."

Avis :
J'ai adoré ce livre, comme à chaque fois lorsqu'il est écrit par Cat Clarke, qui est de loin mon auteur préférée. Certes, ce roman n'est pas mon favoris des cinq qu'elle a déjà écrit, mais je pense le garder en tête pendant longtemps.
Pour une fois, je ne me suis pas sentie proche des protagonistes, ni très compatissante, à cause du secret qu'elles protègent. Selon moi, peu importe leurs circonstances atténuantes, je ne cautionne pas leurs choix et leurs mensonges. Evidemment, c'est facile de juger, mais pour moi, elles avaient tord dès le début et ont en quelque sorte mérité ce qui leur arrive.
En outre, j'ai tout de même adoré Alice, sa personnalité et ses raisonnements. La romance entre elle et Jack est très mignonne même si on sait tout de suite qu'elle est condamnée.
Enfin, j'ai apprécié le dénouement de l'histoire, même s'il n'est pas vraiment original. J'ai quand même trouvé qu'il clôturait très bien le roman.
Je ne veux pas trop rentrer dans les détails parce que je pense qu'on doit se plonger dans ce genre d'histoire sans trop en savoir, mais j'ai également aimé les retours dans le passé qui étaient présent pour qu'Alice puisse nous raconter ce qu'il s'est passé pendant ce fameux voyage scolaire...

Citation :
"Je m'étais sentie horriblement mal. Mal à un point que je n'aurais pas cru possible. Mal à vous donner envie de fermer à clé la porte de votre chambre et de rester enfermée à l'intérieur pour toujours. A vous faire redouter de croiser le regard de quelqu'un de peur que cette personne comprenne qui vous êtes vraiment."

Note :
10/10