24 octobre 2015

Divergente 3 : Allégeance ~ Veronica Roth

Titre : Divergente 3 : Allégeance
Auteur : Veronica Roth
Edition : France Loisirs
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 460
Prix : 16,90€







Résumé :
"Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?"

Avis :
Je suis réellement tombée dingue de la saga Divergente, ainsi que de ce dernier tome. Pour moi, il n'aurait pas pu mieux clôturer cette trilogie, bien que la fin soit triste.
Tout d'abord, j'ai apprécié la nouveauté de ce roman qui est d'avoir également le point de vue de Tobias. J'ai trouvé cela très enrichissant et grâce à cela, on se sent plus proche du protagoniste.
Ce que j'ai le plus aimé dans ce dernier tome est le fait qu'on ai des réponses à toutes nos questions. Ce livre nous révèle pleins de secrets et on comprend le pourquoi du comment. C'est à ce moment là qu'on se rend compte à quel point l'univers était bien construit.
J'ai de plus trouvé que l'intrigue était très réaliste. En effet, les personnages principaux qu'on suit viennent de quitter leur ville pour découvrir l'autre côté de la Clôture. Là-bas, la société est également très instable. J'ai aimé voir ces difficultés et que les héros ne débarquent pas dans un monde "tout rose" comme si de rien n'était. J'étais très contente de voir que tout n'était pas gagné et qu'ils ont encore dû se battre pour rétablir un système égalitaire.
Le réalisme de l'intrigue passe aussi par la vraisemblance du couple de Tris et Tobias. On les retrouve très soudés au début de ce tome, mais leur romance va subir quelques péripéties et quelques engueulades. Cela rend leur couple d'autant plus crédible et d'autant plus appréciable. Cela permet en outre qu'on se rende compte de l'importance qu'ils ont aux yeux l'un de l'autre.
Pour finir, j'ai littéralement adoré le dénouement de cette saga. Même si ce dernier tome est assez riche en émotions et très émouvant, même si la fin n'est pas totalement heureuse, je l'ai vraiment apprécié. Je trouve ça incroyable que l'auteur est choisi de "sacrifier" certaines personnalités pour emmener l'histoire où elle voulait. Evidemment, la fin est très bouleversante et très triste, mais je pense que c'était un "mal pour un bien". Comme pour le fait que le mythe de Roméo et Juliette est aujourd'hui mémorable "grâce" à la mort des deux protagonistes, je pense que la fin de Divergente était obligatoirement une fin du même goût, pour que cette saga marque les esprits, et paraisse réaliste en temps que dystopie.
C'est donc avec peine que je quitte l'univers de cette saga, que j'ai hâte de retrouver dans les films et dans le hors-série.
Pour ma part, Divergente restera envers et contre tout la meilleur saga que j'ai jamais lu, qui mêle tout ce qu'il faut pour être un vrai succès.

Citation :
"Depuis tout petit, je sais une chose : que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas.
Mais je suis en train d'en découvrir une autre : qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres."

Lien :
Voir l'article sur "Divergente, hors-série raconté par Quatre" à paraître prochainement

Note :
10/10
SAGA COUP DE ♥

Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=kiFfZUNA1ZE