19 mars 2016

Nouvelles sous ecstasy ~ Frédéric Beigbeder

Titre : Nouvelles sous ecstasy
Auteur : Frédéric Beigbeder
Edition : Folio
Genre : Drame
Nombre de pages : 102
Prix : 5,40€







Résumé :
"Dans les années 1980, une nouvelle drogue fit son apparition dans les milieux noctambules : le MDMA, dit "ecstasy". Cette "pilule de l'amour" provoquait d'étranges effets : bouffées de chaleur, envie de danser toute la nuit sur de la techno, besoin de caresser les gens, grincements de dents, déshydratation accélérée, angoisse existentielle, tentatives de suicide, demandes en mariage. C'était une drogue dure avec une montée et une descente, comme dans les montagnes russes ou les nouvelles de certains écrivains américains. L'auteur de ce livre n'en consomme plus et déconseille au lecteur d'essayer : non seulement l'ecstasy est illégal, mais en plus il abîme le cerveau, comme le prouve ce recueil de textes écrits sous son influence. Et puis, avons-nous besoin d'une pilule pour raconter notre vie à des inconnus ? Alors qu'il y a la littérature pour ça ?"

Avis :
Ce recueil de nouvelles n'est pas facile à lire, le style et la plume de Frédéric Beigbeder sont très spéciaux et peuvent être très dérangeants pour certains. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé cette originalité de l'auteur, on rentre dans un univers très particulier et singulier et on en ressort difficilement.
Certes, certaines nouvelles mettaient mal à l'aise, étaient un peu trop crues, mais justement, elles étaient les plus intéressantes selon moi.
Celle qui m'a le plus interpellée est sans conteste "La nouvelle la plus dégueulasse de ce recueil". A vrai dire, je n'ai presque plus aucun souvenir des autres, seule celle-ci me hante toujours. Jusqu'où pouvons-nous aller par amour ? Doit-on se prouver que l'on s'aime ? A quels risques ?
Cette nouvelle nous retourne le cerveau et nous montre l'excès à l'état pur de l'amour. A-t-on besoin de ces preuves plus folles et atroces les unes que les autres pour savoir que l'on s'aime ? Quelle est la pire chose que nous pouvons faire par amour ?
La violence de certaines actions et l'atrocité des défis nous répugnent et nous dérangent, mais c'est sûrement l'intention de l'auteur.
Les avis sont très partagés sur ce recueil, je fais partie de ceux qui ont plutôt apprécié, avec tout de même des réserves.

Citation :
"Aimer ou faire semblant d'aimer, où est la différence, du moment que l'on parvient à se tromper soi-même ?"

Note :
7/10