21 juillet 2016

La gueule du loup ~ Marion Brunet

Titre : La gueule du loup
Auteur : Marion Brunet
Edition : Sarbacane, Exprim'
Genre : Thriller
Nombre de pages : 232
Prix : 15.50€







Résumé :
"À 18 ans, le bac en poche et des projets plein la tête, Mathilde et Lou partent à Madagascar pour des vacances de rêve, dans « un paysage de carte postale ». Mais le voyage qui s’offre à elles n’aura rien de l’idylle insulaire qu’elles imaginent…
Du monde bruissant des contes de l’enfance aux clameurs froides des ténèbres adultes, les deux amies vivront une expérience terrible – de celles qui laissent des traces pour toujours."

Avis :
Je pense que j'en attendais un peu trop de ce roman, car je n'ai pas autant aimé que ce que je pensais.
L'intrigue en elle-même m'a beaucoup plu, un conte de fée qui se transforme vite en cauchemar lors de l'arrivée d'un inconnu. Cependant, je ne l'ai pas trouvé assez creusée, l'auteur fait passer ses protagonistes d'une action à une autre un peu trop rapidement, si bien que l'histoire, centrée sur la course-poursuite, dure très peu de temps.
D'autre part, le personnage sensé représenter le Mal ne m'a pas vraiment conquise. Il est effrayant certes, mais les trois jeunes filles sont entourées de personnes, elles auraient pu sans problème trouver refuge chez quelqu'un ou faire arrêter l'homme, même sur une terre inconnue. J'avais l'impression d'être dans un de ces films d'horreur où les quatre protagonistes se séparent, alors qu'ils auraient dû rester ensemble jusqu'au bout pour se protéger mutuellement. Ici, au lieu de chercher de l'aide, les trois filles préfèrent fuir et risquer encore plus leur vie.
Enfin, je n'ai pas du tout aimé la résolution finale. J'ai trouvé le dénouement beaucoup trop facile, incohérent avec le reste du roman. Elles qui ont eu tant de mal à fuir le jeune homme tout le long du livre, la fin apparaît comme un miracle, beaucoup trop gros pour y croire. C'était pour moi trop bâclé et pas du tout intéressant. D'ailleurs, je n'ai pas compris le choix final de Mathilde. Après l'atrocité qu'elles ont vécu, j'ai trouvé sa décision absurde, illogique.
C'est tout de même un bon roman qui se lit très facilement et rapidement, mais sans réel intérêt selon moi.

Citation :
"Elles n'ont pas besoin de se parler, n'en ont pas envie. Elles vont devoir faire avec ça, de toute façon : le silence, le secret. Il y a des choses qu'on ne doit pas raconter, qui doivent rester dans l'oubli - ou dans les livres."

Note :
8/10