21 août 2016

Addict ~ Jeanne Ryan

Titre : Addict
Auteur : Jeanne Ryan
Edition : Robert Laffont
Genre : Drame
Nombre de pages : 344
Prix : 17.90€







Résumé :
"Vee, dix-sept ans, est sous l'étroite surveillance de ses parents depuis qu'ils l'ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l'accident et non la tentative de suicide, elle n'a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle décide de relever l'un des défis proposés par ADDICT, jeu trash de télé réalité diffusé sur le Net qui promet des cadeaux somptueux contre des paris toujours plus pervers. Mais voilà qu'elle est sélectionnée, à sa grande surprise. Pour se sentir enfin vivante, Vee va alors accepter des défis de plus en plus malsains... Jusqu'à quelle dose d'adrénaline pourra-t-elle survivre ?"

Avis :
Malheureusement, j'ai été assez déçue par ce roman.
L'intrigue en elle-même m'intéressait énormément, pour moi le concept de défis était plutôt original et prometteur, mais l'auteur n'a pas assez creusé cet aspect selon moi.
J'ai été assez surprise (dans le bon sens) que les défis proposés ne soient pas du style de ceux que pourraient faire des ados dans Action ou Vérité (du type "embrasse ton voisin"). Les défis étaient plutôt originaux et loin d'être niais.
D'autre part, j'ai globalement aimé les personnages. Vee est plutôt attachante et on peut facilement s'identifier à elle. Ian était également un personnage intéressant mais dont on ne sait pas grand chose finalement. J'aurais aimé qu'on creuse un peu plus son caractère et qu'il soit un peu plus important.
Cependant, je n'ai pas du tout aimé le prologue qui était vraiment inutile. En effet on suit un personnage dont on entendra à peine parler durant le reste du livre, et l'auteur nous donne beaucoup trop d'informations d'un coup : on ne comprend pas de qui on parle et ce qu'il se passe. J'ai relu le prologue une fois le roman terminé et il m'a paru aussi inutile et incompréhensible que la première fois. Je pense que Jeanne Ryan souhaitait donner de l'intérêt et du suspens aux lecteurs avec cette course-poursuite du départ, mais je trouve cela assez raté.
Autre gros point négatif : la fin. J'ai été extrêmement déçue en refermant le livre, moi qui l'avait plutôt bien aimé, j'ai trouvé que le dénouement (si on peut l'appeler ainsi) gâchait tout.
Par conséquent, mon avis sur le roman en lui-même a totalement été chamboulé : je passe d'un avis plutôt positif à "mais c'est quoi cette grosse blague ?". L'auteur ne devait pas savoir comment terminer son histoire et nous a laissé en plan. En refermant ce roman, on se demande où était l'intérêt de le lire, et j'ai été très déçue que l'auteur ne creuse pas plus l'intrigue vers une visée morale plutôt évidente.
En conclusion, l'histoire se lit très rapidement grâce au suspens instauré, mais la fin gâche absolument tout et nous laisse déboussolés.

Citation :
"A cet instant, je suis convaincue que le mythe qui veut qu'on nous vole notre âme quand on nous prend en photo est bel et bien vrai. J'ai en effet la sensation que chaque objectif, chaque flash me dérobe une partie de mon être, tout ça pour capturer ma peur, ma colère, mon one woman show d'un soir."

Note :
6/10

Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=nLidpftlYF8