29 juillet 2015

Dis-moi que tu m’aimes 1 ~ Francisco de Paula Fernández

Titre : Dis-moi que tu m’aimes  1
Auteur : Francisco de Paula Fernández
Édition : le livre de poche jeunesse
Genre : romance
Nombre de pages : 760
Prix : 7,90€







Résumé :
“Paula a rendez-vous avec Angel, le garçon qu’elle a rencontré sur Internet et dont elle est tombée amoureuse. Le jour J, elle l’attend, fébrile, mais il n’arrive pas. Elle décide finalement d’entrer dans un Starbucks. C’est là qu’elle croise Alex, un jeune homme très séduisant qui lit le même roman qu’elle. Comme alors un chassé-croisé de rencontres amoureuses. Les trois meilleures amies de Paula assistent à cet imbroglio d’amour, de quiproquos et de rivalités en tous sens !”

Avis :
J’ai vraiment apprécié l’histoire mais trop de détails m’ont dérangé, empêchant ce livre de devenir un coup de cœur.
Tout d’abord, quand on commence un chapitre, l’interlocuteur change. Cela n’aurait pas été gênant, mais malheureusement on ne sait jamais dès les premiers mots sous quel point de vue nous sommes, si bien qu’il faut relire plusieurs fois une même partie pour comprendre.
Ensuite, l’auteur cite énormément de titres de chanson, ce qui alourdit extrêmement l’histoire (et qui n’apporte rien de spécial).
Dernière chose, et sans doute la plus agaçante : les anticipations. A presque chaque fin de chapitre, l’auteur écrit une phrase en parlant du futur, nous “spoliant” la suite de l’intrigue et nous enlevant le suspense et la curiosité de découvrir la suite.
Malgré ces points négatifs assez imposants, cette lecture en est restée agréable. J’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir plusieurs points de vue, mais surtout d’avoir ceux des personnages secondaires. Habituellement, nous n’avons le point de vue que de deux ou trois personnages -et les plus importants de l’histoire- alors qu’ici, il y a aussi bien celui de Paula que celui d’un simple passant. Cela enrichit extrêmement le texte et nous permet de plus nous attacher aux personnages.
J’ai aussi aimé la présentation des chapitres avec la date et le lieu, rappelant un peu les journaux intimes.
Enfin, cette histoire reporte magnifiquement bien les quiproquos de la vie donnant un côté humoristique au livre. Pour conclure, la fin du livre m'a vraiment frustré. Je m'attendais à connaître le choix de Paula, à savoir ce qui allait se passer pour chaque personnage,… Mais au lieu de ça l'auteur nous lâche sans rien, comme si c'était à nous d'imaginer la suite alors qu'on veut seulement quelques pages de plus pour savoir comment les personnages s'en sortent.
Les personnages ont selon moi de supers traits de caractères et attributs. On les aime tous pour quelque chose de différent, on est attaché à eux sans s'en rendre compte dès le début. Pour ma part, j'ai vraiment adoré le personnage de Mario, jeune garçon timide et amoureux de son amie d'enfance. J'ai ressenti énormément de compassion pour lui, tellement de tristesse quand il était mal. En revanche, j'ai détesté le caractère d'Irène (sans aucun doute ce que voulait l'auteur). C'est la seule sur qui on ne veut pas en apprendre davantage, la seule qui nous énerve horriblement.

Citation :
“C'est que je suis amoureux de toi et que tu me rends la vie impossible. Comme s'il n'était pas suffisant que tu ne m'aimes pas, que tu sortes avec un autre, plus beau et mieux que moi, sous mon nez. Tu t'en fiches que ma vie soit un enfer, que je ne pense à rien d'autre qu'à tes yeux, tes lèvres et ton corps parfait. Tu t'en balances que je ne puisse même plus écouter nos chansons sans me mettre à pleurer comme un bébé. Tout cela n'est pas assez pour toi, il faut qu'en plus tu me mentes. J'ai l'impression d'être moins que rien. Tu te débrouilles pour que je m'occupe de toi, puis tu me plantes et me mens.”

Lien :
Voir l'article sur "Dis-moi que tu m'aimes 2 : Prends-moi dans tes bras" à paraître prochainement.