29 juillet 2015

Divergente 2 : L'insurrection ~ Veronica Roth

Titre : Divergente 2 : L'insurrection
Auteur : Veronica Roth
Edition : France loisirs
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 460
Prix : 16,90€







Résumé :
“Le monde de Tris a volé en éclats.
La guerre a dressé entre elle les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être.”

Avis :
J'avais hâte de me replonger dans l'univers de Tris et des Audacieux, et même si ce second tome n'est pas un coup de cœur comme le premier, je l'ai tout de même adoré.
Je ne rentrerai pas trop dans les détails pour éviter de spoiler tout ce qu'il se passe dans le premier tome, mais certains passages m'ont moins plus que d'autres.
Tout d'abord, on retrouve Tris dévastée, qui ne peut plus tenir une arme dans sa main suite à un certain événement. Même si cela est logique, normal et humain de sa part, j'ai eu du mal à autant l'aimer qu'avant puisqu'elle souffrait en permanence. Cependant, au fur et à mesure qu'elle se reprenait, je l'ai à nouveau apprécié, surtout lorsqu'elle a décidé de prendre ses propres décisions.
De plus, j'ai moins aimé la romance entre Tris et Tobias/Quatre. En effet, ils sont en constant désaccord et j'ai trouvé cela très pesant. On perd de vue leur relation d'origine pour des disputes qui n'en finissent pas, si bien qu'on se demande s'ils sont vraiment fait pour être ensemble.
Enfin, l'univers des Audacieux m'a beaucoup manqué. J'avais adoré découvrir la Fosse dans le premier tome et suivre l'intégration de Tris à sa nouvelle faction, mais par conséquent dans ce tome-ci les protagonistes ne sont presque jamais dans la Fosse.
J'ai adoré découvrir plus en profondeur le personnage de Peter qui est très surprenant et en réalité très profond.
J'ai également été ravie que l'auteur parle plus du mode de vie des Fraternels ainsi que des Sincères, et j'ai adoré les passages qui se passaient là-bas.
En conclusion, ce tome est une bonne suite qui pose les bases pour un troisième tome sûrement aussi bien que le premier.

Citation :
“J'ai lu quelque part que le fait de pleurer défie toute explication scientifique. A priori, les larmes ne servent qu'à lubrifier les yeux. Il n'y a pas de raison biologique pour que les émotions commandent une surproduction de larmes.
Moi, je pense que nous pleurons pour exprimer la part animale qui est en nous sans renoncer à notre humanité. Parce que, en moi, il y a une bête qui gronde et qui grogne et qui se bat pour retrouver sa liberté, retrouver Tobias et, par-dessus tout, rester en vie. Et quoi que je fasse, je ne peux pas la tuer.
Alors je pleure, le visage entre les mains.”

Lien :
Voir l'article sur "Divergente 3 : Allégeance"

Note :
9/10


Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=JC1YBkJHXq8