28 juillet 2015

Les anges déchus 3 : Silence ~ Becca Fitzpatrick

Titre : Les anges déchus 3 : Silence
Auteur : Becca Fitzpatrick
Edition : Msk
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 400
Prix : 17€







Résumé :
“Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l’image la poursuit? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu’elle a disparu depuis plusieurs mois et qu’elle ne garde aucun souvenir de cette période.
Alors qu’elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l’existence. Parmi eux, l’énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu’il ne veut bien l’admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu’elle s’engage dans un conflit séculaire, dont il sera difficile de sortir indemne.”

Avis :
Avant tout de chose, le troisième tome de cette saga n’a absolument rien à voir avec le deuxième, puisque j’ai beaucoup plus aimé ce tome là comparé au précédent. L’histoire est parfaitement écrite, puisque l’auteur réussi à rendre le récit déstabilisant et frustrant, puisque Nora a perdu la mémoire. Ce côté est vraiment mis en avant, ce qui renforce la crédibilité de l’histoire, et qui nous rapproche encore plus du personnage principal à qui tout le monde dissimulé la vérité. Je pense que cette saga se coupe vraiment de celle de Twilight dans ce tome, puisque l’histoire est réellement chercher et unique.
Mon personnage préféré est encore une fois Nora, qu’on découvre encore sous une nouvelle facette. Elle réagit extrêmement bien face à ce qui lui arrive et reste incroyablement tolérante face aux mensonges qu’elle découvre plus tard.

Citation :
"Un sourire irrésistible se dessina sur ses lèvres.
- Hmmm.
Les joues en feu, je détournai le regard, cherchant à cacher mon embarras derrière de l’agacement.
- Comment ça, “hmmm” ? Ça t’arrive d’employer des mots de plus de deux syllabes, ou ton vocabulaire est véritablement aussi limité ? Ça fait presque… primaire.
- Primaire ? s’esclaffa-t-il.
- Tu es infernal !
- Moi Jev, toi Nora.
- Arrête ! grondai-je, manquant malgré moi d’éclater de rire.”

Lien :
Voir l’article sur "Les anges déchus 4 : Finale"