29 juillet 2015

Si je reste 2 : Là où j'irai ~ Gayle Forman

Titre : Si je reste 2 - Là où j'irai
Auteur : Gayle Forman
Edition : Pocket Jeunesse
Genre : drame
Nombre de pages : 280
Prix : 6.20€


Résumé :
“Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia…
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, resurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : Doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour ? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées ? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau ?”

Avis :
J'avais très envie de me plonger dans ce roman rien que pouvoir être enfin dans la tête d'Adam. Au final, je sors de cette lecture ni ravie, ni pour autant déçue. J'ai bien aimé, mais sans plus.
J'ai été contente de retrouver les deux protagonistes que j'adore (au passage, c'est dommage que l'on ne voit pas beaucoup Kim, je l'aimais énormément et elle apportait quelque chose à l'histoire). Je connais le point final de leur histoire et j'en suis ravie, même si elle n'a rien d'incroyable.
Dans ce tome, il ne se passe pas grande chose, on suit juste Adam qui commence à se lasser de sa vie de chanteur. Du coup, le début était assez long à démarrer.
Bref, un roman sympathique mais pas à la hauteur du premier tome selon moi.

Citation :
“Lâcher prise. Tout le monde a l'air de dire que c'est la chose la plus facile du monde. On déplie les doigts un par un jusqu'à ce que la main soit ouverte. Mais cela fait trois ans que je serre les poings et la mienne est verouillée. Mon être tout entier est verrouillé. Et la catastrophe ne va pas tarder à arriver.”

Note :
7/10