30 juillet 2015

Le faire ou mourir ~ Claire-Lise Marguier

Titre : Le faire ou mourir
Auteur : Claire-Lise Marguier
Edition : Rouergue Doado
Genre : drame
Nombre de pages : 102
Prix : 9.70€







Résumé :
“Vus de l'extérieur, ils faisaient plutôt peur, ceux de la bande à Samy, avec leurs coupes de cheveux étranges, leurs vêtements noirs, leurs piercings… Mais le jour où les skateurs s'en sont pris au nouveau du collège, Dam, avec son physique de frite molle, c'est Samy qui s'est interposé et lui a sauvé la mise. Et c'est comme ça qu'ils se sont rencontrés, et que l'histoire a commencé. Samy a essuyé le sang qui coulait de la tempe de Dam, avec sa manche noire. C'était la première fois que quelqu'un le touchait avec autant de douceur…”

Avis :
Le faire ou mourir fait partie de ces romans qui nous mettent une claque sans qu'on y soit préparé. J'ai tout adoré, que ce soit les personnages, l'intrigue, la manière de raconter ou la fin. Ce roman est un vrai chef d'œuvre, d'autant plus qu'il est très court et qu'il a tout de même réussi à aller droit au but.
J'ai tout d'abord adoré Dam. C'est un personnage très particulier, très sensible et qui a une vie assez compliquée. J'ai aimé pouvoir suivre son intégration au groupe de Samy et connaître les raisons pour lesquelles il s'attache autant à eux. Grâce à lui, les étiquettes qu'on peut avoir sur les gothiques s'envolent et on arrive à voir le monde à travers les yeux de Dam. Ses émotions sont très bien retranscrites, on a l'impression d'être dans la tête du protagoniste du début à la fin de l'histoire.
Son mal-être m'a profondément touchée, par conséquent, j'ai tout de suite détestée son père, sa mère et sa sœur qui le provoquent. A plusieurs passages, j'avais envie d'entrer dans le livre et de les remettre à leurs places; mais bien évidemment, je me suis contentée d'attendre avec empressement que ce soit Dam qui le fasse.
J'ai également aimé Samy, auquel je me suis énormément attachée. C'est un personnage haut en couleur, qui n'a pas peur de dire ce qu'il pense, que ce soit des choses positives comme négatives. Il est d'autant plus appréciable qu'il est une bouffée d'air frais à Dam, la personne qui l'empêche vraiment sombrer. Le lien qui les unit est absolument magnifique.
Enfin, j'ai littéralement adoré le retournement de situation final. Je ne peux pas en dire davantage sans risquer de spoiler la fin, mais j'ai été réellement surprise et étonnée. Je pense que l'histoire n'aurait pas pu mieux se clôturer.
J'ai tellement aimé ce roman que j'ai envie de me replonger encore une fois dans l'intrigue, de retrouver Dam et Samy et de ne plus les quitter.
Ce livre est donc une vraie perle, un énorme coup de cœur, tellement retournant qu'il risque de me rester dans la tête pendant encore longtemps…

Citation :
“Ce qu'on a fait le jour de mon anniversaire, ça peut pas se raconter. Les mots il faudrait les inventer parce qu'il en existe pas pour décrire des sensations aussi compliquées, avec des sentiments qui se mélangent tellement que tu sais plus si c'est bon ou si ça fait peur, si tu as honte ou envie, s'il faut s'arrêter ou continuer pour survivre. Parce que c'était ça l'enjeu, on aurait dit, plus que tout, c'était une question de survie. C'était le faire ou mourir.”

Note :
10/10