29 juillet 2015

Insaisissable 1 : Ne me touche pas ~ Tahereh Mafi

Titre : Insaisissable 1 : Ne me touche pas
Auteur : Tahereh Mafi
Edition : Michel Lafon Poche
Genre : dystopie
Nombre de pages : 420
Prix : 7€







Résumé :
Je suis maudite.
J'ai un don.
Je suis un monstre.

Je suis plus forte qu'un Homme.
Mon toucher est mortel.

Mon toucher est pouvoir.
Je veux qu'il me touche.

Il ne doit pas m'approcher.
Je suis leur arme.

Je me vengerai.

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu'elle aime en secret depuis l'enfance, vient-il partager sa cellule ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?”

Avis :
Je ne m'attendais pas à ce que ce livre me plaise autant. Je ne lui ai trouvé aucun point négatif, tout m'a plu.
J'ai beaucoup aimé le fait que certains mots soient barrés dans le roman, c'est vraiment original, et cela nous permet de mieux distinguer ce que Juliette pense mais n'ose pas révéler.
Cette histoire est extrêmement intrigante, dès le début on se pose des milliers de questions. Il y a beaucoup d'actions et de rebondissements, si bien qu'on ne veut pas lâcher ce livre. Un vrai coup de cœur !
Je suis tombée sous le charme de la relation de Juliette et d'Adam. Les sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre sont magiques, tellement sincères qu'ils sont touchants.
Malgré le fait que Warner soit le “méchant”, j'ai beaucoup apprécié son personnage même si je ne saurai expliquer pourquoi.
Selon moi, tous les personnages apportent quelque chose au roman, ils ont tous quelque chose de particulier qui les rendent indispensables et qui participe au fait que ce livre soit une perle.

Citation :
“Sa voix est douce, si douce, si douce. Ses bras se révèlent plus robustes que tous les os de mon corps. Il attire ma silhouette emmitouflée contre sa poitrine et j'explose. Deux, trois, quatre, cinquante mille éclats d'émotion me poignardent en plein cœur, se liquéfient en gouttes de miel tiède qui apaisent mes bleus à l'âme. La couverture est la seule barrière qui nous sépare, et il m'attire encore plus près, plus fort, jusqu'à ce que j'entende les battements sourds au tréfonds de son cœur, et ses bras d'acier autour de mon corps sectionnent de l'intérieur et je fonds, je fonds, je fonds, tandis que je bats des cils avec fébrilité jusqu'à ce que des larmes silencieuses coulent le long de mon visage. Et je décide que la seule chose que je souhaite figer, c'est son corps qui entoure le mien.”

Lien :
Voir l'article sur “Insaisissable 1.5 : Ne me résiste pas"